thé_noir_assam_inde_vrac

L’Assam: l’une des deux terres natales du théier

 

Situé dans le nord de l’Inde sur les contreforts de L’Himalaya et traversé par le Brahmapoutre, l’Assam (assamais : অসম, hindi : आसाम ou असम) est l’une des deux régions où est originaire le théier, l’autre étant le Yunnan dans le sud ouest de la Chine.

La variété originaire de l’Assam est le théier d’Assam Camelia sinensis var. assamica. Les jardins de l’Assam sont situés à proximité du Darjeeling, autre région célèbre pour ses thés noirs.

Ils sont cultivés dans une vallée de relativement basse altitude (450 à 600m) contrairement à ceux du Darjeeling qui sont en montagnes entre 2000 à 3000 m.

 

Le représentant du goût britannique

 

Les pluies importante de la mousson associées à des températures pouvant monter jusqu’à 40°C offrent des conditions similaires à celles d’une serre géante. Ces caractéristiques climatiques donnent la typicité au thé noir d’Assam qui entre la préparation du thé Earl Grey et est le principal constituant des breakfasts tea anglais.

Avec un parfum corsé et épicé, tannique et astringent, le thé noir d’Assam se démarque des autres thé indiens par sa liqueur moelleuse, ronde en bouche mais en même temps puissante et tannique, représentatif du « goût britannique ».

Historique

 

Le développement de la région s’est fait au cours du 19ème siècle avec l’attirance de plus en plus forte des britanniques pour le thé. Des déboisements massifs ont été perpétué dans la région de l’Assam pour permettre de produire le plus possible.

La Chine était au départ le premier fournisseur de thé des anglais, l’Inde finira par supplanter la Chine.

Les thés produits dans la région de l’Assam étaient dans un premier temps de piètre qualité. Celle-ci augmentera à la fin du 19ème siècle et fera de cette région l’une des plus reconnue pour la production de thé noir dans le monde bien qu’il reste peu connu en comparaison notamment au thé des jardins du Darjeeling.

 

Le grenier à thé de la planète

 

Région la plus productrice de thé au monde avec 500 000 tonnes produites sur 187 000 ha répartis en 200 jardins, l’Assam est désigné comme étant le grenier à thé de la planète.

Une partie de la production est destinée aux thés bas de gamme dits CTC (Cutting – Turning – Curling) qui sont produits en machine et seront utilisés pour l’industrie du thé en sachet.

L’autre partie des plantations produit des thés dits « orthodoxes », manufacturés selon des méthodes traditionnelles et de meilleures qualités. La plupart des grands crus produits par ces méthodes sont exportés.

thé_noir_assam_récolte
thé_noir_assam_récolte

Récoltes

 

Les feuilles sont ramassées en trois-quatre récoltes. La first flush (mars/avril) et la second flush (mai à juillet) sont les meilleures en terme de qualité.

La récolte durant la période de la mousson (juillet/août) représente la plus grosse part de la récolte mais n’est pas la plus qualitative.

Une récolte peut éventuellement être effectuée de septembre à octobre mais elle ne donne pas grande chose en terme de qualité.