thé_oolong_chine_da-hong-pao_vrac

Un thé poussant à même la roche

 

Le thé Da Hong Pao (大红袍) signifiant “Grande tunique rouge” en chinois est un thé Oolong produit dans les monts Wuyi dans la région du Fujian. Il pousse sur un terroir particulièrement minéral, ce qui le classe dans la catégorie des thés de roche Wuyi (武夷岩茶).

Cette catégorie renferme cinq Oolong d’exception

  • Tie Luo Han (铁罗汉) : Vénérable de Fer
  • Bai Ji Guan  (白鸡冠) : Crête de Coq Blanche
  • Shui Jin Gui (水金龟) :  Tortue d’Or
  • Rou Gui (肉桂)  Cannelle, dernièrement ajouté
  • Da Hong Pao (大红袍) : ce dernier est réputé être le meilleur des cinq

Description

 

Contrairement aux autres Oolongs, les thés de roche présentent des feuilles longues bouclées et non roulées. Par rapport au Tie Guan Yin, ils ont un taux d’oxydation plus important et sont torréfiés. Le Da Hong Pao de couleur orange foncé développe des arômes pyrogénés et floraux. Il est long en bouche et puissant tout en restant subtil.

Historique

 

Selon la légende, la mère de l’empereur Hong Wu (1368 – 1398) fut guérie d’une maladie considérée comme incurable en buvant du thé provenant d’un des six théiers poussant à même la roche dans la montagne Wuyi.

Pour montrer sa reconnaissance, l’empereur, fit envoyer de long manteaux rouge aux producteurs pour couvrir et protégés les théiers qui avaient sauvés sa mère.

Le thé produit fût en référence à cette histoire nommé Da Hong Pao. D’une manière plus terre à terre, il est aussi dit que le nom de ce thé fait référence à la couleur rouge et à la grande taille des feuilles.

Le cultivar Da Hong Pao dérive des six théiers poussant sur la falaise de la montagne Wuyi dont le lieu a été immortalisé par la calligraphie d’un moine du temple de Tianxin en 1927. De 1962 à 1985 des boutures ont été plantées aux alentours des théiers originaux.

thé_oolong_chine_da-hong-pao_roche
thé_oolong_chine_da-hong-pao_roche_paysage

Rareté et qualités du Da Hong Pao

 

Le Da Hong Pao peut valoir jusqu’à 1400 $ le gramme soit plus de trente fois son poids en or, ce qui en fait le thé le plus cher du monde. La dernière récolte sur les 6 théiers date de 2005, depuis les théiers ne produisent plus.

Les récoltes des millésimes précédent elles sont toujours vendues aux enchères. Les autres Da Hong Pao sont également chers et seuls les courtiers spécialisés peuvent mettre en relation les riches acheteurs avec les producteurs.

 

Il existe 3 qualité différentes: qualité supérieur, grade 1 et grade 2, en fonction de la forme des feuilles, de leur couleur, si les feuilles sont entières ou brisée, de la couleur du thé, de ses arômes, de son goût…

 

En plus des différents grades, il faut également prendre en compte la région de production des feuilles. Si elles proviennent de la montagne Wuyi, dans ce cas la qualité est au top.

  • Le thé est dénommé zhengyan (正岩), ce qui pourrait se traduite par véritable thé de roche.
  • Lorsque les feuilles proviennent des alentours immédiat de la montagne Wuyi, le thé est appelé banyan (半岩), littéralement “moitié de roche”.
  • Enfin, lorsqu’elles proviennent des régions aux alentours de la montagne Wuyi. le thé est alors dénommé zhoucha (州茶), littéralement “thé régional”.